Semaine du lundi 16 novembre au dimanche 22 novembre 2020

mardi 17 novembre 2020

« Zachée… aujourd’hui il faut que j’aille demeurer dans ta maison. »
Evangile selon saint Luc, chapitre 19, versets 1 à 10

Zachée désire intensément voir qui est Jésus et il en prend les moyens. Sans crainte du ridicule, il court escalader un sycomore. Emotion indicible ! Jésus le voit ! Jésus le regarde ! Bien plus, Il le connaît puisqu’Il l’appelle par son nom ! Et Il s’invite chez lui ! Zachée, descends vite de ton arbre, descends vite en toi-même, dépouille le vieil homme, entre dans Sa joie....

Lire la Suite

mercredi 18 novembre 2020

« Pourquoi n’as-tu mis mon argent à la banque ? »
Evangile selon saint Luc, chapitre 19, versets 11 à 28

Par cette parabole sur le rendement de l’argent placé, Jésus fait-il l’apologie de l’économie libérale ? Après la multiplication des pains, voici la multiplication de l’argent ! Mais le début du texte indique que Jésus raconte cette parabole parce que « ses auditeurs pensaient voir le royaume se manifester à l’instant même ». Cette parabole souligne donc peut-être surtout le...

Lire la Suite

jeudi 19 novembre 2020

« En voyant la ville, il pleura sur elle. »
Evangile selon saint Luc, chapitre 19, versets 41 à 44

Jésus pleure sur Jérusalem, la Ville qui, pour un Juif, est le lieu du Temple, le lieu de la présence de Dieu. Mais Jérusalem est aveuglée, elle ne reconnaît pas Celui qui est Dieu présent parmi elle. Et Jésus pleure l’endurcissement des cœurs. Mais les larmes de Jésus sont salvatrices, comme tout ce qui vient de son cœur. Ses larmes lavent nos yeux ; elles les purifient, et peu à...

Lire la Suite

vendredi 20 novembre 2020

« Ma maison sera une maison de prière. »
Evangile selon saint Luc, chapitre 19, versets 45 à 48

Jésus s’emporte en voyant ce que l’on fait du Temple, la maison de son Père. On la transforme en lieu de commerce, où règnent le profit et l’appât du gain. Quelle place reste-t-il alors pour l’attachement vrai du cœur de l’homme à son Dieu ? Le Temple sera détruit. Jésus le rebâtira. Et ce Temple, édifice spirituel non fait de main d’homme, c’est nous - pierres vivantes -...

Lire la Suite

samedi 21 novembre 2020

« Voici ma mère, et mes frères. »
Evangile selon saint Matthieu, chapitre 12, versets 46 à 50

C’est en se tournant vers les disciples que Jésus prononce ces mots, et non devant la foule des anonymes. Puis le cercle semble encore se rétrécir pour distinguer « celui-là [qui] est pour moi un frère, une sœur, une mère ». Tout d’un coup il parle au singulier. Il s’agit donc de s’interroger sur le lien unique que Jésus propose. Je suis appelé(e), qui que je sois, à être en...

Lire la Suite

dimanche 22 novembre 2020

« Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu… ? »
Evangile selon saint Matthieu, chapitre 25, versets 31 à 46

En entendant cet évangile, nous avons peut-être à l’esprit les tympans majestueux de nos plus belles églises illustrant cette vision grandiose du Fils de l’homme siégeant dans sa gloire, lors du jugement dernier. Tableaux magnifiques qui peuvent cependant nous effrayer. Laissons-nous alors étonner et surprendre par les paroles du roi. Il ne juge pas d’après les apparences mais vient...

Lire la Suite