Semaine du lundi 16 mars au dimanche 22 mars 2020

lundi 16 mars 2020

« Tous furent remplis de fureur »
Evangile selon Saint Luc 4,24-30 

Et pour cause ! Jésus leur fait une démonstration cinglante que Dieu se serait manifesté davantage aux peuples païens qu’à Israël, au temps des prophètes Elie et Elisée. Quelle humiliation ! Israël sait pourtant qu’il est le peuple élu ! Mais voilà ! L’élection d’Israël, aussi réelle soit-elle, n’est pas une sélection. Le choix d’Israël par Dieu en fait son instrument,...

Lire la Suite

mardi 17 mars 2020

« Du fond du cœur »
Evangile selon Saint Matthieu 18, 21-35

Peut-être serions-nous tentés de piquer une colère contre cet ingrat au cœur dur, qui se fait remettre une somme astronomique, et qui, tout aussitôt, jette en prison son collègue qui n’a envers lui qu’une dette minime. Mais plongeons en nous-mêmes. Une voix discrète y murmure : « Et si cet homme c’était toi ? » En effet, sommes-nous prêts à pardonner soixante-dix fois sept fois...

Lire la Suite

mercredi 18 mars 2020

« Je ne suis pas venu abolir, mais accomplir »
Evangile selon Saint Matthieu, chapitre 5, versets 17 à 19

Jésus n’est pas venu détruire le passé, mais lui donner sens. C’est ainsi que la Loi ancienne n’est pas abolie, mais achevée en Jésus. L’accomplissement parfait de la Loi, c’est l’Amour, nous dit Saint Paul (Romains 13,10). Jésus, en donnant sa vie pour nous, en nous offrant le pardon sans condition, nous a ouvert les portes du Royaume. C’est bien une plénitude débordante...

Lire la Suite

jeudi 19 mars 2020

« Sa Mère gardait tous ces événements dans son cœur ».
St JOSEPH (solennité)-  Evangile selon Saint Luc 2, 41-51a.

Dans ce récit, Jésus parle en maître. A douze ans, il écoute, interroge d’une façon qui provoque l’admiration des docteurs de la Loi. Pendant ce temps, ses parents angoissés le cherchent. Auraient-ils oublié qu’ils n’étaient pas des parents ordinaires ? Non. Mais eux aussi doivent apprendre qui est Jésus. Marie dit : ton père.  Jésus répond : mon Père. Pour passer du père...

Lire la Suite

vendredi 20 mars 2020

« Tu aimeras »
Evangile selon Saint Marc 12, 28-34 

Oui, nous aimerons, parce que l’amour est la condition du bonheur, l’air que nous respirons, une aspiration vitale en nous, et Jésus le sait. Il nous le rappelle souvent avec force. Nous sommes faits pour aimer ; cependant le savons-nous encore, tant l’emploi de ce verbe s’est affadi ! Le sens du verbe aimer connaît bien des variations d’intensité selon son emploi ; mais quand Jésus...

Lire la Suite

samedi 21 mars 2020

« C’est lui qui était devenu un homme juste »
Evangile selon saint Luc 18,9-14

Deux hommes montent au Temple pour prier, mais un seul est justifié. Qu’est-ce que la justice selon Dieu ? C’est sa grâce, son amour indéfectible pour les pécheurs, sa volonté de les sauver. Le pharisien rend grâce et se présente devant Dieu comme un homme juste, mais il méprise le pécheur à ses côtés. Le publicain se tient à distance et implore miséricorde. Prier comme lui,...

Lire la Suite

dimanche 22 mars 2020

 « Je crois, Seigneur ! »
Evangile selon Saint Jean 9, 1.6-9.13-17.34-38

Lors de la veillée pascale, la lumière du cierge pascal nous guidera dans la nuit, pour entrer dans l’église où la lumière se diffusera par nos cierges. Cette nuit-là, des centaines de catéchumènes seront plongés dans l’eau du baptême et, avec eux, rayonnants de la joie du ressuscité, nous proclamerons notre foi. Voilà notre itinéraire de baptisés à la suite de l’aveugle-né...

Lire la Suite